Pourquoi le mariage civil a lieu avant le mariage religieux ?

21, Oct 2020 | Non classé

Depuis 1792, le mariage civil est le seul mariage officiel en France (1). En effet, le couple est tenu d’être d’abord mariés à la mairie pour pouvoir s’unir religieusement. Avant cette loi, il n’y avait pas de mariage civil, seule l’Eglise mariait les gens (1). Cependant, durant la révolution, les privilèges de l’Église sur l’Etat se voient peu à peu affaiblis. La loi du 20 septembre 1792 définit que chaque personne possède une liberté d’expression et de religion, et donc le mariage à l’Eglise, résultant de la religion catholique, devient un choix (1). Pour s’unir devant Dieu, il faut présenter l’acte de mariage civil. Ainsi, un prêtre qui accepterait d’officier un mariage non déclaré au civil se rendrait coupable de délit (1). 

Les préparatifs pour organiser un mariage religieux

Pour le mariage religieux, l’acte d’union engage le couple à une vie commune selon les valeurs de sa religion. Toutefois pour se marier religieusement, plusieurs critères sont à respecter. Premièrement, l’union chrétienne ne peut se faire qu’une fois. En effet, vous ne pouvez pas avoir déjà été mariés à l’Église, même si vous êtes divorcés (2). Le chirstianisme vous considère toujours unis. Ensuite, pour se marier à l’Eglise, vous devez être baptisés. Cependant, si un des mariés n’est pas chrétien, le couple peut tout de même s’unir religieusement à condition d’obtenir une dispense de disparité de culte auprès de l’évêché (2). 

En outre, les préparatifs de mariage demandent du temps. Ainsi, il est recommandé de prévoir au moins 3 mois avant le jour du mariag(2). En effet, les mariés s’entretiennent en amont plusieurs fois avec le prêtre, généralement entre 3 et 5 fois. Pour se marier à l’Église, le prêtre a besoin d’être sûr que vous voulez vraiment vous unir religieusement. Pour cela, les futurs mariés rencontrent des couples déjà mariés pour échanger avec eux, discuter de la vie de chrétien et d’époux. C’est également l’occasion d’organiser les détails de la cérémonie (2).

De plus, le mariage doit avoir lieu dans l’Eglise dont dépendent l’un ou l’autre des mariés (2). Néanmoins, il est possible de se marier dans une autre Église. Il convient alors de faire des démarches en allant voir le prêtre de votre paroisse pour vous renseigner. 

Côté calendrier, la date de la cérémonie religieuse est relativement libre. Vous pouvez choisir un jour entre le lundi et le samedi, le dimanche étant un jour consacré à la messe. Néanmoins, il est préférable d’éviter le samedi et vendredi saint (2).

Mariage civil et religieux, forcément le même jour ?

En France, l’ordre est important. En effet, le mariage civil a lieu avant le mariage religieux. Néanmoins, les mariés sont libres de le faire le même jour ou à des dates différentes. La décision est souvent purement pratique. En effet, il est régulièrement compliqué de faire se déplacer les invités deux fois. Cela dépend donc de si les mariés considèrent qu’il est important que les proches soient présents pour les deux, ou si la cérémonie religieuse a la priorité. Cependant, si les mariés veulent que les invités soient là aux deux cérémonies, il est préférable d’organiser les deux le même jour. Il faut une bonne organisation pour dissocier les deux cérémonies et un budget considérable. 

Néanmoins, tous les invités ne sont pas obligés d’être présent aux deux cérémonies. Il est possible de réunir seulement la famille ou les amis proches lors du mariage civil. Puis, la semaine suivante, de réunir tous les invités pour le mariage religieux. De plus, cela permet à la mariée de porter deux tenues différentes : une robe plus légère pour le mariage civil, et une robe de mariée somptueuse pour le mariage religieux.

Le mariage sera ainsi doublement fêté et deux de façons différentes ! Notons d’ailleurs qu’avec le COVID-19, de nombreux couples ont fait le choix de se marier civilement en petit comité à la mairie, et de reporter leur mariage religieux avec tous les invités en 2021.

Concernant l’organisation, opter pour deux jours différents est souvent plus simple à gérer. Ainsi, vous n’avez plus à trouver un moyen de meubler le laps de temps entre le mariage civil et le mariage religieux ou encore de faire se déplacer vos invités ! Vous profitez donc davantage de chaque moment ! 

Les différences entre les pays

L’obligation de mariage civil avant le mariage religieux est toutefois une spécialité française. Dans certains pays, le mariage religieux est prioritaire par rapport au mariage civil, voire, il permet de confirmer le mariage civil. Certains pays ne distinguent pas les deux. Ainsi, en Pologne par exemple, le mariage est célébré par un membre religieux, lequel est aussi un agent public (3).

En Allemagne, le mariage religieux n’est pas reconnu. En 1875, il est dit que “la déclaration du mariage auprès d’un officier de l’administration est devenue la seule procédure pour que le mariage soit légal et valide” (3). Les démarches sont toutefois moins codifiées qu’en France puisque le mariage religieux peut avoir lieu avant ou après le mariage civil.

En Espagne, lorsque le couple se marie à l’Église, il peut signer à la fin de la cérémonie l’acte de mariage que l’Église envoie aux autorités civiles (3). 

En Angleterre et aux Pays de Galles, les mariages civils ne peuvent pas avoir lieu dans des lieux religieux, comme en France. Cependant, en Irlande du Nord et en Ecosse, le mariage religieux peut se tenir dans n’importe quel lieu. Il est même possible comme en Pologne, que les autorités religieuses procèdent au mariage civil (3). 

En Israël comme au Liban, le mariage civil n’existe pas. Seuls les mariages religieux peuvent être célébrés sur le territoire. Toutefois, ces pays reconnaissent les mariages effectués à l’étranger. Cela permet aux personnes non croyantes de pouvoir, à leur retour, être déclarés comme mariés (3). 

Chaque pays a établi ses lois concernant le mariage civil et le mariage religieux. En France, bien que l’on parle souvent de l’Eglise pour des raisons d’héritage historique, tous les cultes sont autorisés. Chaque religion peut donc officier des mariages. Une seule contrainte, que les époux soient d’abord mariés civilement.

Sources : 

(1) Le Nouvel Obs, “Pourquoi les curés ne peuvent marier que des gens déjà mariés ?”, 11 novembre 2016

(2) Mariages.net, “Tout ce que vous devez savoir sur le mariage religieux catholique”, 29 juin 2016(3) Wikipédia, “Mariage civil”