logo-valerie-ruiz-wedding
a

Organisation

et

Coordination

de mariage

contact@valerieruizwedding.events
06 85 86 54 07

top

Valérie RUIZ WEDDING

fête fiançailles organisation tradition mariage

Organiser une fête de fiançailles en toute simplicité

Organiser une fête de fiançailles n’a pas vocation à être prise de tête. En réalité, le plus compliqué est de savoir à quoi sert cette fête et comment elle est censée se dérouler. Pour cause, aujourd’hui, la fête de fiançailles fait partie des traditions en désuétude. Quoi qu’il en soit, organiser un repas de fiançailles reste souvent tout de même une bonne idée. Pour cause, cet événement est l’occasion d’annoncer officiellement à ses proches ses projets de mariage. Plus encore, c’est le moment de faire se rencontrer les familles des mariés, si ce n’était pas déjà fait. En somme, la fête de fiançailles est une première étape dans l’organisation du mariage. Elle permet aussi de poser le cadre pour le jour J, notamment pour éviter que les proches ne fassent des plans sur la comètes qui ne correspondent pas aux souhaits des mariés.

Qui organise la fête de fiançailles et quand ?

Avant toute chose, il faut savoir que la fête de fiançailles n’est pas obligatoire. D’ailleurs, de plus en plus de couples s’en passent très bien. Simplement, dans les situations où les familles ne se connaissent pas, cette fête est le parfait prétexte pour y remédier. C’est également une super excuse pour rassembler ses proches en attendant le grand jour.

Traditionnellement, la fête de fiançailles est organisée par les parents de l’un des futurs mariés. Elle permettait d’annoncer la nouvelle au reste de la famille et aux amis proches. Aujourd’hui, on conçoit très bien que chaque famille à ses propres schémas et sa propre histoire. Aussi, la fête chez les parents n’est pas toujours la plus adaptée.

Par exemple, si le couple veut profiter de la fête pour annoncer ses fiançailles, y compris à ses parents, il vaut mieux qu’il l’organise lui-même. De même, la fête peut très bien être organisée par un ami si le contexte s’y prête. Il n’y a pas de règle ou de contrainte en la matière.

Simplement, il est recommandé d’éviter de demander aux témoins d’organiser cette fête. Ils auront déjà beaucoup à faire avec le mariage. De plus, la fête de fiançailles est l’occasion de demander à vos proches d’être vos témoins, si la discussion n’a pas déjà eu lieu.

De manière général, les contextes de mariage sont très divers. Simplement, on peut quand même donner quelques règles globale pour la date de la fête de fiançailles. Habituellement, ce repas arrive après la demande en mariage et les premières réflexions sur l’organisation du jour J. Pour cause, il permet d’annoncer aux invités les premières informations pratiques du mariage, comme la date ou le lieu pressenti.

Ainsi, généralement, la fête de fiançailles se tient 2 à 3 mois après la demande en mariage. Sur un mariage prévu dans un an, cela fait environ 9 mois avant la cérémonie. Bien entendu, les délais peuvent être révisés si le mariage doit avoir lieu rapidement.

A quoi ressemble une fête de fiançailles ?

Le format de la fête de fiançailles est à la discrétion des mariés. Contrairement à une fête de mariage qu’on imagine avoir lieu la nuit, on n’a que peu d’idées précises d’un repas de fiançailles. Et c’est tant mieux car ça laisse le choix ! Ainsi, la fête de fiançailles peut être un brunch, un dîner, un barbecue, un week-end, une soirée…

Forcément, le budget alloué dépend aussi du format retenu. On garde souvent un maximum de fonds pour organiser le mariage donc on fait attention aux dépenses pour les fiançailles. Quoi qu’il en soit, pensez bien à faire deux budgets distincts pour cette fête et pour le Jour J. Pas question qu’un excès pour la première fête viennent mettre du plomb dans l’aile de la seconde.

Aussi, on conseille de rester sobre pour la fête de fiançailles. Le tout est de prendre du bon temps avec ses proches. Pour cela, rien de bien compliqué, il suffit d’un bon repas. En revanche, en fonction du nombre d’invités, il peut aussi être nécessaire de louer une salle. Au-delà du lieu et du repas, il n’y a pas forcément d’autres gros postes de dépense à prévoir.

Pour le lieu de la fête de fiançailles justement, cela dépend de la logistique. Cela peut avoir lieu chez les mariés, chez les parents, dans le jardin d’une maison de famille, dans une salle des fêtes, au restaurant… L’important est que ce soit pratique pour autant de monde que possible et que l’espace puisse accueillir tout le monde.

Côté menu, vous pouvez soit choisir de cuisiner vous-même, soit faire appel à un traiteur, réserver au restaurant… C’est votre fête de fiançailles alors vous faites bien comme vous voulez !

Qui mettre sur la liste des invités aux fiançailles ?

La fête de fiançailles se veut être un moment intimiste. Aussi, nul besoin d’inviter tous es gens que vous compter convier au mariage. Comme je vous le disais plus tôt, c’est l’occasion de faire se rencontrer les familles. Ainsi, on invite générlement les parents, les frères et sœurs, éventuellement les grands-parents, et les amis proches. Pour le reste, vous pouvez choisir de convier qui bon vous semble.

Habituellement, on invite à la fête de fiançailles uniquement les gens également conviés au mariage. Mais il est aussi possible d’anticiper. Je m’explique : on sait parfois que certains amis ne pourront pas venir au mariage. On peut donc les inviter aux fiançailles pour partager cela avec eux aussi.

Côté invitation, il n’existe pas non plus de règles. Pour un mariage, on prend la plupart du temps le parti d’envoyer de jolis faire-parts. Pour la fête de fiançailles, il n’est pas mal vu de s’en passer. On peut donc soit opter pour des cartons formels, soit se contenter d’une invitation par mail. Voire même d’un sympathique coup de téléphone aux proches pour rendre l’invitation moins “protocolaire”.

Doit-on prévoir un discours pour annoncer le mariage ?

Là encore (je ne le répèterai donc jamais assez !), il n’y a pas de règles générales. Pour cause, les situations sont toujours très diverses. Soit les invités savent déjà pourquoi ils viennent, soit ils le découvrent lors de l’apéritif. Forcément, les quelques mots d’introduction s’adaptent au contexte.

Dans tous les cas, comme il s’agit d’un repas de fiançailles et non pas d’une simple bouffe entre copains, il convient de prendre la parole pour remercier tout le monde d’être venu. On (ré) annonce son mariage et on donne les premiers détails comme la date et le lieu. C’est important pour donner à chacun le temps de s’organiser. Poser des jours de congés, prendre un billet de train ou d’avion si le mariage a lieu ailleurs, réserver un hébergement…

On peut également inviter les parents ou quelques amis à prendre la parole s’ils le souhaitent. C’est fréquent surtout si c’est eux qui organisent la fête de fiançailles ou s’ils ont d’ores et déjà commencé à travailler avec les mariés sur l’organisation du mariage.