Les traditions de mariage que l’on n’a pas envie de suivre

22, Sep 2020 | Non classé, Organisation de Mariage, Traditions du Mariage

Il existe des traditions de mariage assez amusantes ou symboliques telles que couper le gâteau de mariage à deux ou bien se faire éclabousser de riz pour aider à la fertilité du couple. Malheureusement il existe aussi des traditions de mariage dont on se passerait bien. Des traditions qui sont héritées d’autres époques ou bien certaines qui sont apparues sans trop que l’on comprenne pourquoi. Certaines peuvent même parfois être dévalorisantes ou humiliantes pour les mariés. Le jour du mariage est censé être un jour parfait et un jour de joie. Il se trouve que parfois les mariés laissent leurs témoins organiser des jeux durant la cérémonie laïque. Ces jeux peuvent être des traditions de mariage plutôt gênantes. Alors même si l’on ne juge personne il faut tout de même bien se rendre compte qu’il faut dire au revoir à certaines traditions.

La jarretière, une tradition de mariage un peu gênante

Le principe de la jarretière est de mettre aux enchères ce dessous féminin que doit porter la mariée sous sa robe. Particulier me direz-vous ? C’est une tradition de mariage encore assez répandue. Étonnant ou pas, elle remonte au Moyen-Âge (1). Les collants pour femme n’existaient pas encore à cette période et les damoiselles se devaient alors de porter une jarretière afin de maintenir leur bas. A l’époque il était alors possible lors des réceptions d’enlever une femme afin de montrer sa virilité et sa bravoure. Cependant, afin de prouver au reste de l’assemblée que l’homme avait faite sienne la femme, il devait brandir fièrement la jarretière de cette dernière. Cette coutume a donc traversé les époques. Aujourd’hui, les convives s’affrontent en deux équipes pour cette tradition. D’un côté les hommes qui doivent tenter de soulever la robe de la mariée et retirer la jarretière. De l’autre côté les femmes qui elles, doivent empêcher les hommes de soulever la robe de la mariée. Si un des invités réussi à soulever la robe alors il aura le droit de retirer la jarretière, la plupart du temps avec sa bouche. Cette tradition est assez rétrograde et dévalorisante pour la mariée. Je vous conseilles plutôt de la remplacer par des jeux où tous et toutes seront à égalité et pour s’amuser sans faire de la mariée un objet de victoire. Vous pourriez imaginer mettre en place une chanson fil rouge. A chaque passage de cette musique il faudra exécuter une chorégraphie décidée au préalable. Ceux qui ne le feront pas pourront se voir attribuer un gage.

Le pot de chambre, la tradition de mariage peu ragoutante

Si vous pensiez que la jarretière était une tradition de mariage assez déroutante vous ne connaissez certainement pas celle du pot de chambre. Cette tradition est née dans l’Aveyron (2). Le soir de leur mariage, les mariés doivent aller se coucher dans un endroit tenu secret du reste des invités. Les convives quant à eux doivent préparer dans un pot de chambre un mélange de boissons et de nourriture qui restent du buffet. Ce mélange devra être consommé par les mariés. A l’origine les mariés devaient le manger le lendemain de leur nuit de noce afin de leur redonner vigueur et courage et symboliser leur nouvelle vie. Toutefois il faut sûr d’avoir l’estomac assez accroché pour cette tradition. Les mariés ne choisissent évidemment pas ce qu’il y aura dans le pot…

La robe blanche, les traditions de mariage sans couleurs ?

La robe blanche est à la fois un symbole et une tradition. En effet, à l’époque du Moyen-Âge elle symbolisait la pureté et la virginité de la future mariée. Aujourd’hui elle représente un des points fort et phare d’un mariage. Cependant, les époques et les moeurs changeant, de plus en plus de mariées décident de déroger à la règle. On voit fleurir des robes blanches avec une touche de couleur ou encore des robes unies bleue, noires ou encore rouges. Une question important à vous poser est de savoir si vous choisissez la robe blanche pour votre plaisir ou bien pour suivre une vieille tradition de mariage. Si la réponse est la seconde option alors mesdames, sachez que cela restera un mariage même si vous vous mariez en noir. 

Le lancer de bouquet, une chance pour tous !

La tradition du lancer de bouquet a bien évolué de siècles en siècles. Si elle veut qu’aujourd’hui ce soit la femme qui attrape le bouquet, à l’époque c’étaient les hommes présents au mariage qui tentaient d’attraper le bouquet lancé par la mariée. D’époques en époques et largement popularisée par les films, cette tradition s’est déplacée chez ces dames. La mariée lance le bouquet dos à un groupe de jeunes filles. La chanceuse qui l’attrape doit être la prochaine à se marier (3). Cependant, cette tradition de mariage à la fâcheuse tendance de mettre de côté les hommes. En effet, de nos jours on ne voit pas d’hommes y participer. Que diriez-vous de remettre cette tradition au goût du jour et en incluant tout le monde. Et oui mesdames et messieurs, certains hommes souhaiteraient y participer sans pour autant oser le faire. Donnez-leur un coup de pouce. 

Le mariage offert par la famille de la mariée, des traditions de mariage peu équitables

Le mariage est un événement qui a un coût. La plupart du temps les mariés se font aider. Ici encore l’aide au financement du mariage remonte à une vieille tradition. En effet, à l’époque du Moyen-Âge, lorsque les hommes prenaient une femme pour épouse, la famille de cette dernière devait verser une dot, une somme d’argent au marié. Parfois cette somme se trouvait directement versée dans le mariage. Si aujourd’hui la dot est abolie, il se trouve que c’est encore bien souvent la famille de la mariée qui aide les mariés pour le financement du mariage. Fort heureusement cette tradition s’atténue de plus en plus pour laisser les deux familles voire les amis participer au financement. 

Vous voilà donc bien au fait des nombreuses traditions de mariage dont on se passerait bien. Ou qu’on ferait bien évoluer ! La plupart d’entre elles viennent d’époques révolues. Mais comme le dit le proverbe, “les habitudes ont la vie dure”. 

D’autres traditions qui évoluent

Parmi les traditions qui s’oublient, il y a les Noces Séparées. La tradition qui veut que les mariés ne passent pas la nuit précédant le mariage ensemble est de plus en plus souvent ignorée, de nombreux couples choisissant de partager ce moment important ensemble.

Le port du voile évolue également. Autrefois symbole de pureté et de modestie, de nombreux couples décident de ne pas inclure le voile dans leur tenue de mariage, le considérant comme dépassé ou trop traditionnel. La traditionnelle demande en mariage connait aussi des changements. Les rôles traditionnels de genre ont évolué, et de plus en plus de femmes choisissent de faire leur propre demande en mariage, brisant ainsi une tradition qui veut que ce soit l’homme qui fasse la demande.

Sources : 

1 – La jarretière de la mariée  – Zankyou – 23/08/19

2 – La tradition du pot de chambre – Mariages.net – 23/10/15

3 – Le lancer de bouquet de la mariée : d’où vient cette tradition ?, Le Mag du mariage